Triumph daytona

Au mois de février, un motard s'est amusé à se filmer en roulant plein gaz sur les routes du Tarn-et-Garonne entre Montauban et Lauzerte. Au guidon de sa Triumph Daytona, il s'est offert une pointe de vitesse à 177 km/h et a enregistré pas moins de vingt-trois excès de grande vitesse, soit 50 km/h au-dessus de la limite autorisée en moins de 50 minutes sur les petites routes départementales.

Malheureusement pour lui, lors de sa folle chevauchée, la camera lui servant à filmer ses exploits s'est détachée à proximité de la gendarmerie de Lauzerte. Retrouvée et visionnée par les gendarmes, ceux-ci ont également intercepté le motard revenu le lendemain sur le lieu de ses exploits à la recherche de sa caméra.

Le motard a été condamné aujourd'hui par le tribunal de police de Montauban à une amende de 780 euros et à l'immobilisation de sa moto pendant 5 mois, pour 11 infractions dont 7 excès de vitesse.

L'avocat du motard a salué « un jugement clément » et n'envisage pas de faire appel. « Je pense qu'il ne recommencera pas », a-t-il ajouté.

Lors de l'audience, le 3 juin, il avait plaidé la nullité des poursuites, estimant que la caméra n'était pas un radar homologué et il avait mis en cause une atteinte à la vie privée, car selon lui « les gendarmes n'avaient pas à visionner une caméra trouvée ».

Le procureur avait requis plus de 1 500 euros d'amendes, 6 mois de suspension du permis de conduire et l'immobilisation pour 6 mois de la moto