Contrairement à ce que l'on lit partout, la dénonciation du conducteur au moment des faits n'est pas une obligation! Par contre, en cas de non dénonciation, le représentant légal de la personne morale peut s'exposer à une amende.

Lire la suite