Deux nouveaux radars automatiques viennent d'être installés sur la N113 dans la traversée d'Arles entre les sorties 5 (Arles-Centre) et 6 (Fourchon). Si les deux radars se ressemblent, ils ne sont pourtant pas tous les deux identiques

Double radars Arles N113

Un radar discriminant

Le radar installé dans le sens Marseille vers Nîmes est un radar discriminant classique qui flashe à des vitesses différentes les véhicules légers et les poids lourds, à savoir 90 km/h pour les voitures et 70 km/h pour les camions.

Ce nouveau radar discriminant remplace le radar fixe installé à ce même emplacement depuis le 4 mai 2006 et qui est un des plus actifs de France puisqu'il se classe chaque année dans le TOP 30 des radars qui flashent le plus.

Un radar double face

Le remplacement de l'ancienne cabine radar s'est accompagné par l'installation d'une nouvelle cabine mais cette fois dans le sens Nîmes vers Marseille. Si cette cabine ressemble à l'autre, il ne s'agit pourtant pas du même modèle de radar.

Expérimentation de la limitation de vitesse à 80 km/h sur N151

En effet, en y regardant de plus près, vous remarquerez que la cabine dispose de fenêtres des deux côtés, à l'avant comme à l'arrière. Il s'agit en fait du tout nouveau radar double face!

radar double face

Les radars double face contrôlent la vitesse de circulation des véhicules en fonction de leur catégorie (VL et PL) mais contrairement aux radars discriminants classiques, ils prennent des photos de l'avant ET de l'arrière des véhicules en infraction.

flash avant et flash arrière

Leur objectif principal est de permettre d'identifier plus facilement l'auteur de l'infraction et éviter ainsi les fausses déclarations sur le conducteur au moment des faits.

Pas encore en service

Si le radar discriminant dans le sens Marseille vers Nîmes va entrer en service très rapidement après une courte phase de test, il n'en sera pas de même pour le radar double face. En effet, à ce jour, les radars double face n'ont toujours pas été homologués.

Alors que les premiers modèles ont été testés dès le mois de décembre 2014, de nouvelles cabines ont été installées pour test il y a un an. Si ces dernières disposaient en plus d'un système permettant de contrôler également les distances de sécurité, ce système additionnel n'a visiblement pas donné satisfaction car il n'est pas installé sur le radar double face d'Arles.

L'homologation des radars double face va arriver dans les prochaines semaines et les premiers radars de ce type ne pourront être mis en service au plus tôt que début juillet.

Mais dès leur homologation en poche, ils vont se multiplier sur nos routes puisque le remplacement de tous les radars discriminants en radars double face est prévu à l'horizon fin 2020.