Radar incendié

Ce week-end, au cours de la nuit de samedi à dimanche, trois radars fixes du Territoire de Belfort ont été pris pour cible et incendiés.

Le premier radar a avoir été ravagé par les flammes est celui installé à Chaux au bord de la D465. Les faits se sont déroulés aux environs de 2 heures du matin. 

Deux heures plus tard, ce sont les deux radars installés face à face sur le bord de la D83 à Felon qui ont également été la proie des flammes.

Pour les trois incendies, le mode opératoire est le même puisque des roues avec des restes de pneus calcinés ont été retrouvées au pied des trois radars. La Gendarmerie qui a été saisie de l'enquête a effectué divers prélèvements, notamment pour savoir quel a été le combustible utilisé.

D'après les informations données par le groupement de gendarmerie du Territoire de Belfort, les trois radars n'ont pas été entièrement détruits, mais seulement partiellement endommagés.  Le commandant a également ajouter que c'était "la première fois que de tels actes de vandalisme se produisent dans le département".

Cette nuit n'était décidément pas celles des radars dans le département car peu après minuit, un radar pédagogique a été entièrement détruit au nord de Belfort. Mais cette fois, pas d'acte de malveillance, c'est un court-circuit qui a déclenché l'incendie.

Source: Le Pays