Inforad logo

La société Inforad qui conçoit et distribue des outils d'aide à la conduite comme l'Inforad Ci ou l'Inforad V6 connait des difficultés financières depuis plusieurs mois.

En 2011, la mise en liquidation judiciaire de la société ITS Label qui était le distributeur des produits Inforad en France a obligé la société a prendre en charge la commercialisation directe de ses produits en remettant à plat tout le système de distribution.

Malheureusement, la non réalisation de tous les objectifs fixés notamment sur le volume des ventes n'a pas permis de remettre les comptes de la société dans le vert.

Le 6 août 2013, c'est d'abord la filiale IT SERVICES (Inforad Technology Service) anciennement Inforad Services qui a été mise en liquidation judiciaire alors qu'elle était en redressement judiciaire depuis mai 2012. C'est cette société qui était notamment en charge des activités de service après-vente et des activités de recherche et développement.

Puis le 27 août, c'est la société INFORAD DIFFUSION chargée notamment de la distribution des produits qui est à son tour mise en liquidation judiciaire à la demande de son dirigeant et principal investisseur Jean-Georges Schwartz.

La suite de l'aventure Inforad se pose donc aujourd'hui pour tous les possesseurs d'outils d'aide à la conduite de la marque. En effet, sur la page Facebook d'Inforad on peut lire que "INFORAD se restructure pour optimiser ses couts. Nous fermons deux entités car elles sont génératrices de couts élevés et ne sont plus adaptées aux besoins d’une entreprise qui se modernise", mais que ces liquidations judiciaires n'affectent pas la société mère Inforad Limited basée en Irlande qui distribue ses avertisseurs de radars dans d'autres pays européens comme l'Italie, l'Allemagne ou la Pologne.

Jean-Georges Schwartz, l'ancien dirigeant, se veut optimiste dans une interview accordée au Journal de l'Automobile puisqu'il affirme que "l'aventure s'arrête" pour lui, "mais pas pour la société" et que deux repreneurs sont en négociations pour permettre la continuité de l'activité.

Quelle que soit l'issue de ces négociations, l'avenir d'Inforad devrait être officialisé le 27 septembre prochain.