Suppression panneaux radars

Le Comité Interministériel de la Sécurité Routière du 2 octobre 2015 a annoncé la mise en place dans les prochains mois de nouveaux radars multi-fonctions (mesure 3) capables de sanctionner plusieurs types d'infractions avec un seul radar. Sont particulièrement visés, le franchissement de feux rouges, la vitesse avec discrimination par type de véhicule, le respect des distances de sécurité, les  dépassements dangereux, les franchissement de ligne continue, le non respect des interdictions de tourner, etc.

Ce type de radar semble impossible ? Et bien non, en 2010 déjà, la société suisse Multanova présentait le Traffistar SR590 capable de verbaliser jusqu'à 22 infractions différentes. Si aujourd'hui le Traffistar SR590 est commercialisé uniquement pour le contrôle simultané de la vitesse et du franchissement feu rouge, l'intention était bien là.

Aujourd'hui, c'est la société française Morpho (groupe Safran) qui vient de développer son radar multifonction, le MESTA FUSION. Vous avez déjà pu le croiser sur la route puisqu'un modèle de test est installé sur l'A15 à Pierrelaye (95) depuis plusieurs mois.

Morpho MESTA FUSION
mesta fusion, radar multifonction morpho

Le Mesta Fusion fonctionne avec un radar Doppler tracker multi-cible nouvelle génération disposant d'un large faisceau "3D". Une technologie non intrusive ne nécessitant pas l'installation de boucles inductives dans la chaussée. Avec cela, il peut contrôler simultanément jusqu’à 32 véhicules sur 8 voies dans les deux sens de circulation.

Il est équipé d'une caméra de très haute résolution permettant de produire des images jusqu’à 36 MPixels. Pour preuve supplémentaire de l'infraction, il peut même fournir un enregistrement vidéo.

Il est bien sûr adapté au système de contrôle automatisé puisque dès qu’une infraction est détectée, un message d’infraction est généré, crypté puis envoyé via le réseau sécurisé (ADSL, 3G, 3G+). Son architecture modulaire et son logiciel embarqué paramétrable facilitent les opérations d’installation et de maintenance aussi bien sur site qu’à partir du centre de traitement.

Le Mesta Fusion est actuellement présenté par le service commercial comme un radar de contrôle de la vitesse et/ou du franchissement de feu rouge. Mais sa technologie ouvre la voie à plusieurs autres types de contrôles simultanés ou non :

  • Suivi et mesure de la vitesse
  • Contrôle de différentes limitations de vitesse par voie et par catégorie de véhicule
  • Surveillance de la circulation sur les voies interdites
  • Détection de franchissement de bande blanches
  • Contrôle des dépassements interdits, y compris pour les motos
  • Contrôle de l’inter-distance
  • Surveillance intelligente des véhicules qui tournent à gauche et/ou à droite
  • Détection du franchissement de la ligne de stop

Pour accompagner l'installation de ces nouveaux modèles de radars, le CISR a également décidé de porter de 4200 à 4700 le nombre de radars automatiques sur les routes de France. Mais avant la première installation d'un radar multi-fonction, il faudra un long processus de tests et de passation de marché public. Le premier radar multifonction ne devrait pas verbalisé sur nos routes  au plus tôt avant fin 2016, début 2017.