perte point permis

Alors que le gouvernement a décidé d'interdire l'utilisation d'avertisseur radar mais que cette interdiction n'est pas encore transcrite dans les textes de loi, les ventes d'avertisseurs radars et les téléchargements d'applications pour smartphones explosent.

Chez Inforad, on indique que « les ventes sont clairement en hausse. On note d’ailleurs que les modèles les plus prisés ces derniers jours sont les plus discrets, ceux que l’on peut glisser dans une poche et qui alertent par un simple bip sonore », c'est à dire les Inforad K2.

Même son de cloche pour la marque Navirad qui vient juste de lancer son Navirad GPS10 et qui parle de hausses de vente de « 100 à 200% » ces derniers jours.

Du côté des plateformes de téléchargement pour iPhone et Android, on retrouve le même engouement des utilisateurs. L'application Wikango est actuellement une des applications les plus téléchargées sur l'App Store et vient d'entrer dans le top 10 des applications gratuites alors que l'on retrouve iCoyote, Eklaireur et Avertinoo dans le Top 10 des applications payantes.

Sur l'Android Market, l'application iCoyote est en tête des téléchargements d'applications payantes alors que l'application ABonEntendeur (ABE) se classe à la 8ème place des applications gratuites.

Pour le gouvernement, il a été facile de décider la suppression des panneaux avertissant de la présence de radars mais il risque d'être beaucoup plus difficile d'interdire les avertisseurs radars. D'ailleurs, selon un sondage CSA pour l’AFFTAC, 62% des Français restent opposés à l’interdiction des appareils.