cabine radar autonome

Le premier radar autonome a été mis en service en juillet 2015, aujourd’hui le nombre de cabines en service est estimé à environ 70 mais il s'accroit régulièrement pour atteindre les 250 cabines en 2017. Dès le départ nous avons annoncés que ces machines seraient le nouveau cauchemar des automobilistes. Un an après, on peut confirmer que c'est le cas!

Tout d'abord car ces radars enregistrent un très grand nombre de flashs, jusqu'à 4500 par jour sur l'A9 à Montpellier lors des départs en vacances de février. Sur une période plus longue, on peut citer les 51000 flashs en 6 semaines pour le radar de l'A16 à Calais (62), ou encore les 100 000 flashs en 5 mois pour le radar de l'A15 à Cergy (95). Les radars autonomes enregistrent tellement d'excès de vitesse que le CNT de Rennes est incapable de tous les traiter... Phénomène confirmé en lisant les statistiques officielles du nombre de flashs des radars autonomes sur l'année 2015 qui n'ont comptabilisées que 205.000 flashs et dont seulement 41% ont été transformés en PV. Mais cette situation risque de ne pas durer quand les 250 radars autonomes seront en service, ils pourraient enregistrer quotidiennement autant d'excès de vitesse que l'ensemble des radars fixes soit environ 30000 par jour !

Ensuite, ces radars sont un cauchemar car ils sont souvent installés dans des zones de chantier où la vitesse maximum autorisée est mal signalée. Des nombreux automobilistes ont eu la surprise de se faire flasher en croyant pourtant respecter la bonne vitesse, ce fut notamment le cas des radars de Muzillac (56) et de Langeais (37). De plus, si ces radars sont imposants, ils ne sont souvent signalés que par des panneaux temporaires, de taille réduite par rapport à ceux qui signalent les radars fixes. Et comme ils ne sont pas fixés au sol,  ces panneaux sont souvent volés...

Enfin, les radars autonomes sont des supers radars qui ne laissent rien passer en controlant les deux sens de circulation, en flashant les poids-lourds à une vitesse inférieure à celle des véhicules léger mais également en identifiant sur les clichés la voie de circulation du véhicule en infraction lorsque plusieurs véhicules sont dans le cadre de la photo!