Le groupement de gendarmerie de Dordogne vient de recevoir un radar mobile nouvelle génération. Ce radar est dissimulé derrière la plaque d’immatriculation avant d'une voiture banalisée. Il est homologué pour sanctionner en circulation à la fois les véhicules en infraction dépassant la voiture banalisée par la gauche mais aussi les véhicules en infraction croisant la voiture banalisée. Il est également utilisé pour des contrôles en stationnement sur le bord de la route à la fois en approche et en éloignement.

Ce dispositif a vocation à lutter contre les excès de vitesses importants puisque la marge de tolérance est de 10 km/h jusqu’à 100 km/h et de 10% au-delà. 

La voiture équipée est difficilement repérable puisqu'elle est totalement banalisée, que le radar utilise un flash infra-rouge et qu'elle dispose de très peu de signes distinctifs extérieurs (dispositif de prise de vue sur le tableau de bord et flash sous la plaque avant). Pour l'identifier, un recensement des véhicules équipés de ces nouveaux radars est disponible sur plusieurs sites internet avec des photos des véhicules ainsi que leur immatriculation quand celle-ci est connue.

La voiture affectée aux gendarmes de Dordogne a effectué ses premiers contrôles en circulation le 16 octobre 2013 sur l'A89 entre Terrasson et Montpon-Ménestérol. Les dates et lieux des contrôles seront connus du public par l’émission de messages sur le compte facebook de la Gendarmerie Nationale accompagnée de messages de prévention et de sureté.