mouvement-anti-radar-mar

Lors des prochaines élections législatives, le tout nouveau Mouvement Anti Radar (MAR) va présenter environ 80 candidats dans toute la France derrière un slogan choc : "Marre des radars ? Votez MAR !".

Comme son nom l'indique, le MAR souhaite le démantèlement de tous les radars, sous toutes leurs formes, installés sur le territoire national. Mais au-delà de cela, Jean-Louis Soulié, le président du mouvement, concède avoir fondé ce parti singulier « en réaction à la multiplication des lois répressives dans notre société, et pour défendre les libertés primaires ».

Sur le fond, le MAR se veut d'inspiration « libertarienne », comme l'énonce Marc Dorcet, le directeur de campagne. «La démocratie s'est transformée en un totalitarisme doux. On n'a plus le droit de fumer dans les cafés, on est tracés par les cartes à puce, filmés en permanence. Le gars qui rentre dans sa voiture est devenu l'homme à abattre, un gibier. Nous sommes entrés dans un millénaire totalement absurde, tourné contre les libertés fondamentales », affirme-t-il.

Voici en détail les douze mesures que le mouvement souhaitent mettre en avant:

  • Démantèlement de tous les radars, sous toutes leurs formes, installés sur le territoire national
  • Levée immédiate de toutes les suspensions et annulations de permis de conduire prononcées hors d’un contexte d’homicide ou de blessures
  • Fin du permis à points. Mais annulation judiciaire pure et simple du permis de conduire dans les cas d’accidents coupables (alcool ou hyper vitesse)
  • Relèvement des limitations de vitesse à 60km/h en agglomération, 110 km/h sur les routes nationales, 120 km/h sur les quatre-voies et 160 sur l’autoroute
  • Restauration du droit de passer le permis B sans avoir à passer par une auto-école
  • Interdiction de la vidéosurveillance des véhicules dans l’espace public
  • Abrogation de la loi interdisant le tabac dans les lieux privés fréquentés par une clientèle (bars, boites de nuits, restaurants, boutiques, etc)
  • Limitation du prix du carburant à 1€ le litre de sans-plomb pour soulager le pouvoir d’achat des Français et de restaurer leur liberté de circuler
  • Plafonnement des taxes sur le tabac et l’alcool pour qu’elles retrouvent leur niveau d’avant l’élection de Nicolas Sarkozy en 2007
  • Restauration du droit paysan ancestral de bouillir, comme celui de chasser, qui sont une antique revendication de liberté publique chez les agriculteurs et les ruraux
  • Défense du citoyen contre la "grande Maman" invisible et totalitaire qui nous réduit à l'enfance: droit de n’être ni fiché, ni écouté, ni surveillé, ni tracé par son téléphone portable ou par sa carte bancaire
  • Inscription dans la Constitution d'un amendement stipulant l'inaliénabilité des libertés publiques, y compris les plus infimes, telles que les libertés de "geste" (fumer, conduire, etc…) et liberté "d'intimité".

Vous trouverez les tracts du Mouvement Anti-Radar sur Tumblr et sur leur page Facebook.