Un automobiliste israélien a été flashé à quatre reprises en moins de deux minutes à plus de 160 km/h dans la nuit de jeudi à vendredi sous le tunnel du Mont-Blanc où la vitesse est limitée à 70 km/h. Au volant d'un puissante Audi A6 dans le sens France-Italie, l'automobiliste, âgé de 25 ans, a d'abord été flashé vers 2h côté français par un premier radar à 182 km/h, par un deuxième radar à 163 km/h et par un troisième radar à 173 km/h, le tout en moins de 90 secondes, a précisé la gendarmerie. Côté italien, il a été contrôlé à 197 km/h, record de la soirée, par un quatrième radar.

Intercepté à la sortie italienne du tunnel par une patrouille binationale, l'automobiliste a expliqué qu'il était "en voyage de noces et qu'il rentrait dans son pays". Selon la gendarmerie, sa jeune épouse a immortalisé avec sa caméra ce très grand excès de vitesse.

La voiture de l'automobiliste trop pressé a été immobilisée, son permis de conduire lui a été immédiatement retiré et il a écopé d'une interdiction temporaire de conduire sur le sol français pendant six mois. Côté pécuniaire, il a dû s'acquitter d'une amende de 1.040 euros aux policiers italiens, et déposer trois consignations de 750 euros chacune auprès des gendarmes français, soit une somme totale de 3.290 euros.

Plusieurs radars sont installés sous le tunnel du Mont-Blanc, mais ils ne sont pas reliés au Centre National de Traitement des infractions routières.