Dès le 1er juillet, il faudra rouler à 80 km/h sur les routes bidirectionnelles sans séparateur central. Dans le département de la Saône-et-Loire, ce sont plus de 8 300 km de routes sans séparateur central qui sont concernés mais aussi la moitié des radars fixes!

Les radars qui passent à 80 km/h

A ce jour, les routes du département sont surveillées par 31 radars fixes dont 8 double-sens, 9 radars discriminants et quatre radars tronçons. Sur cet ensemble, ce sont 16 cabines qui seront reparamétrées avec une vitesse maximum de 80 km/h dès le 1er juillet.

Les radars double sens concernés sont ceux d'Epervans sur la D978, de Lournand sur la D981, de Palinges sur la N70, de Rigny-sur-Arroux sur la D994, de Saint-Marcel sur la D673, de Saint-Martin-du-Lac sur la D982 et de Simard sur la D678.

Mais aussi les radars fixes de la N80 à Antully, de la N79 à Beaubery, de la D971 à Brienne et de la N6 à Saint-Cyr.

Sans oublier les trois radars discriminants de la N79 à Brandon et Verosvres et celui de la N6 à Saint-Martin-Belle-Roche. Mais aussi les radars tronçons de la N70 à Génelard et de la N79 à Prissé.

Le radar de Saint-Cyr passe à 80 km/h
Radar Saint-Cyr

Vers une augmentation du nombre de flashs

L'activité des radars va s'accroitre fortement avec le passage à 80 km/h au moins durant les premiers mois et cette hausse sera facile à mesurer puisque nous pourront comparer le bilan des radars en 2018 avec ceux des années précédentes.

Selon les derniers chiffres disponibles, les 16 radars fixes concernés par l'abaissement de la vitesse flashaient en moyenne 2 030 fois par radar et par an.

Les trois radars les plus actifs étant celui de la N70 à Palinges avec 6752 flashs, celui de la N79 à Verosvres avec 4810 flashs et celui de Brandon, toujours sur la N79 avec 3522 flashs.

A l'inverse, les radars les moins actifs sont ceux de Brienne (525 flashs), d'Epervans (289 flashs) et de Saint-Martin-du-Lac (114 flashs).

Le radar de Verosvres passe à 80 km/h
Radar Verosvres