Depuis plusieurs années des courses de voitures de luxe appelées Cannonball Run se déroule en Europe. Cette année, la course se déroulait entre Londres et Monza. Le principe est simple pour se rallye sauvage, parcourir à la plus grande vitesse possible les différentes étapes.

Comme chaque année, des véhicules sont interceptés à grande vitesse sur les routes de France. Cette année, c'est sûr l'A6, lors du retour des bolides vers Londres que les interceptions ont eu lieu.

Une Bentley continental GT, une Porsche 911 Carrera et une Ferrari, qui roulaient respectivement à 201 km/h, 195 km/h et 162 km/h sur l'A6 dans une zone limitée à 130 km/h, ont été interceptés au péage de Fleury-en-Bière (Seine-et-Marne) après avoir été suivis par une Subaru Impreza de la gendarmerie. Les trois conducteurs ont écopé d'une amende de 1.500 euros. Deux des trois conducteurs, âgés de 40 et 52 ans et dont l'identité n'a pas été révélée, ont été placés en garde à vue pour "mise en danger d'autrui". La Bentley et la Porsche vont faire l'objet d'une procédure de confiscation, sous l'autorité du parquet, puis d'une vente par les Domaines.

Une Audi RS A6 et une Porsche 911 ont également été interceptées sur l'A6 à la hauteur de Mercueil (Côte-d'Or) pour "vitesse excessive eu égard aux conditions de circulation", selon la gendarmerie.

Enfin, une Audi R8 a été contrôlée à 206 km/h à la hauteur d'Auxerre et son conducteur a dû payer une amende de 750 euros.