Une vingtaine de radars automatiques fixes ont été enveloppés dans de grands cartons sur lesquels étaient peints des Croix de Savoie et qui portaient l’inscription “Savoie Libre”. Cela a eu pour effet de rendre les radars inopérants pendant quelques heures mais aucune dégradation n'a été commise sur les cabines. Les radars concernés sont notamment ceux de Saint-Jean-Pied-Gauthier, d'Argentine, d'Ugine, d'Albertville ou encore d'Etrembières mais aussi plusieurs radars dans les environs d'Annecy, Chambéry et Aix-les-Bains.

Ce n'est pas la première fois qu'une telle action est menée en Savoie, en effet pour un nombre croissant de savoisiens, les radars sont illégaux en Savoie car la France n'a aucune légitimité sur ce territoire.

En effet, en 1947, un traité de paix a été signé entre l’Italie et les Alliés, mais l’un des articles met à la charge de la France l’obligation de notifier au secrétariat général des Nations Unies tous les traités suspendus du fait de la Seconde Guerre mondiale, sous peine d’abrogation de ces derniers. Parmi ceux-ci : le Traité de Turin du 24 mars 1860 par lequel Nice et la Savoie sont cédées à Napoléon III. Or, les autorités françaises ont « oublié » de procéder à cette notification. Le traité ne s’applique donc plus et la France n’a plus de titre pour exercer son autorité dans le comté niçois et la Savoie.

Cette affaire qui ne concerne pas seulement les radars commencent à faire grand bruit (Question de Yves Nicolin à l'Assemblée Nationale, Article du Canard Enchainé du 4 août 2010, etc) et embête le gouvernement qui réfute cette interprétation des textes. Mais cette histoire risque de rebondir rapidement car d'après Pour la Savoie, plusieurs pays dont la Libye s'apprêtent à reconnaitre la Savoie comme territoire indépendant à l'échelle internationale!

En tous cas, le masquage des radars avec les cartons peints de Croix de Savoie comme sur les photos ci-dessous devrait continuer de se reproduire dans les prochains mois...

radar savoie libre  radar savoie libre  radar savoie libre