Subaru radar

A la veille du week-end de Pâques et à l'approche des vacances scolaires, Jean-Louis Borloo, ministre d’État, ministre de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement durable et de la Mer, Dominique Bussereau, secrétaire d’État chargé des Transports, et Michèle Merli, déléguée interministérielle à la Sécurité routière, appellent les Français à la plus grande vigilance sur les routes.

Tout au long du week-end pascal, les contrôles de police et de gendarmerie seront renforcés sur tout le territoire et même dans les DOM. Contrôle de vitesse et alcoolémie, portable au volant,etc sont au programme afin de limiter au mieux les risques d'accidents sur un week-end réputé «noir». En effet, en plus d'un week-end de trois jours avec le lundi de Pâques, c'est également le début des vacances de printemps pour la zone B (Aix-Marseille,  Amiens,  Besançon,  Dijon,  Lille,  Limoges,  Nice,  Orléans-Tours,  Poitiers,  Reims,  Rouen,  Strasbourg).

Les opérations ont déjà débutés hier dans certains départements. Hier sur l'A1, les gendarmes ont multiplié les contrôles de vitesse entre Senlis et Chevrières avec hélicoptère, véhicule banalisé et Subaru. Dans l'Indre et Loire, l'escadron départemental de sécurité routière a mené une opération de contrôle de vitesse juste avant le radar d'Esvres-sur-Indre sur la D943 dans le but de surprendre les automobilistes qui freinent seulement devant le radar fixe.

Le renforcement des contrôles routiers a été annoncé communiqué de presse des Préfectures dans de très nombreux départements comme les Côtes-d'Armor, le Tarn, la Martinique, l'Indre-et-Loire, la Seine-et-Marne, le Landes, la Côte d'Or, etc.