Dès le 1er juillet, il faudra rouler à 80 km/h sur les routes bidirectionnelles sans séparateur central. Dans le département de l'Aisne, ce sont 5 782 km de routes qui sont concernés mais aussi plus de la moitié des radars fixes!

Les radars qui passent à 80 km/h

A ce jour, les routes du département sont surveillées par 25 radars fixes dont 7 double-sens et 3 radars discriminants. Sur ce total, ce sont 17 cabines qui seront reparamétrées avec une vitesse maximum de 80 km/h dès le 1er juillet.

Les radars fixes concernés sont ceux de la N31 à Bazoches sur Vesles, de la D1044 à Bellenglise, à Bellicourt, à Crépy et à Festieux (x2), de la N2 à Gercy et Laon, de la D1 à Leuilly-sous-Coucy et Mennessis et de la D1043 à Saint-Michel.

Mais aussi les radars double-sens de La Flamengrie sur la N2, d'Essises et d'Oulchy-le-Château sur la D1, de Remaucourt sur la D8 et de Ressons-le-Long sur la N31.

Sans oublier le radar discriminant de la N31 à Ciry-Salsogne.

A cette liste, il faut encore ajouter 16 emplacements où est installé temporairement un radar autonome notamment à Pierremande, Voyenne, Voulpaix, Hirson...

Et attention au piège lorsque le radar autonome est installé au niveau d'un créneau de dépassement, si dans la plupart des cas, la vitesse sera maintenue à 90 km/h du côté de la double voie, la limitation sera bien de 80 km/h dans le sens inverse sur la simple voie.

Comme un radar autonome capable de flasher à des vitesses différentes les deux voies de circulation, il faudra être vigilant lorsqu'une cabine sera installée notamment sur la rocade de Laon ou au niveau de la sucrerie de Bucy-le-Long.

Le radar autonome à Voulpaix
Radar autonome Voulpaix

Vers une augmentation du nombre de flashs

L'activité des radars va s'accroitre fortement avec le passage à 80 km/h au moins durant les premiers mois et cette hausse sera facile à mesurer puisque nous pourront comparer le bilan des radars en 2018 avec ceux des années précédentes.

Selon les derniers chiffres disponibles, les 17 radars fixes concernés par l'abaissement de la vitesse flashaient en moyenne 1 357 fois par radar et par an.

Les trois radars les plus actifs étant celui d'Oulchy-le-Château avec ses 4298 flashs, puis celui de Saint-Michel avec 3199 flashs et celui de Ressons-le-Long avec 3093 flashs.

A l'inverse, les radars les moins actifs sont ceux de Leuilly-sous-Coucy (81 flashs), de Festieux (197 flashs) et de Bellicourt (260 flashs).

Le radar discriminant de Ciry-Salsogne passe à 80 km/h
Radarpoids lourds Ciry-Salsogne