Si vous recevez une contravention relevé par un MESTA 210C alors vous avez été flashé par un radar automatique de troisième génération. Le MESTA 210C prend le nom de MESTA 2000 quand il est installé dans une cabine et le nom de MESTA 1000 ou 1200 quand il est utilisé de façon mobile.

Contrairement aux 2 premières générations de radars automatiques MESTA 210, le MESTA 210C peut-être installé soit directement dans le coffre d'une voiture soit sur trepied comme le montre les photos ci-dessous.
MESTA 210C - MESTA 1200 MESTA 210C - MESTA 1000

Le MESTA 210C est installé dans le coffre de la voiture sur un rail et l'ensemble du bloc "radar-flash-caméra" peut-être facilement débarqué et installé en bord de route. Mais la principale innovation est l'utilisation de la technologie WIFI... Le radar n'est plus relié avec des câbles jusqu'à la voiture mais il est connecté en WIFI à un ordinateur portable. Après une mise en route rapide et de simples paramètrages, les premières photos des contrevenants apparaissent sur l'écran de l'ordinateur. Si l'image n'est pas bonne, tout peut être régler à distance et en direct avec un simple clic de crayon-souris sur l'écran. Il est possible de règler la netteté, l’angle de la caméra, la hauteur ou encore la luminosité, sans avoir à approcher du radar.

Le principal avantage de ce nouveau radar est bien sûr sa discrétion... Sur autoroute ou voie rapide, plus de voiture break garé au bord de la route dans un refuge ou une zone sécurisée, le MESTA 210C est installé directement derrière la barrière de sécurité et peut même flasher en éloignement, c'est à dire par l'arrière pour ne plus "oublier" les motards.

Aujourd'hui, pratiquemment tous les départements disposent d'au moins un MESTA 210C mobile. Avec cette génération de radar, un nouveau modèle de voiture radar est utilisé, il s'agit des Opel Astra break, le plus souvent de couleur blanche. Mais ils sont aussi installé dans les éternelles Renault Mégane break et autres Ford Focus break.