La suppression des panneaux indiquant les radars fixes paraît inéluctable, dans deux interviews accordées à Moto-net.com, Cécile Petit la déléguée interministérielle à la sécurité routière et Jean Chapelon le secrétaire général de l'Observatoire national interministériel de sécurité routière ont confirmé cette suppression à terme. Il ne reste plus qu'à savoir quand ? Fin juin, après les législatives et juste avant les départs en vacances ?

Extrait de l'interview de Cécile Petit :
"Lorsque la signalisation des radars a été effectuée, la visée était pédagogique. [...] A partir de l'état actuel de la situation, la question se pose : est-ce que, au bout de quatre ans maintenant de "radarisation", les Français ont intégré la règle et est-ce qu'il n'y a plus qu'un noyau de résistance pour lequel la pédagogie aurait échoué. C'est la question à laquelle il faut répondre

Extrait de l'interview de Jean Chapelon :
"C'est vrai qu'à terme, on les supprimera un jour [..] la fonction d'apprentissage a eu lieu"