Un automobiliste du Maine-et-Loire qui ne supporte plus de recevoir des contraventions pour un véhicule qu'il a vendu il y a déjà trois ans vient de débuter une grève de la faim à Cholet. Il a installé sa voiture en plein centre de Cholet avec des sacs de couchage et des bouteilles d’eau. Il espère une réaction de l'administration qui pour le moment reste sourde à ses demandes.

Rejoint hier par deux autres victimes de ces dysfonctionnements, ces automobilistes ulcérés par les réponses de l'administration ont distribué des tracts aux passants pour les sensibiliser et ils promettent d'organiser, jeudi soir, un rassemblement solidaire sur la place Travot.

Début mars, Claude Guéant avait justement annoncé le dépôt d'un projet de loi pour remédier au cauchemar vécu par des automobilistes destinataires de PV pour des infractions commises par les acquéreurs de leur véhicule.