Arrivé sur nos routes il y a plus de 13 ans, le radar embarqué MESTA 210C, également surnommé "hibou", va bientôt être remplacé. Ce radar vieillissant ne disposent pas des dernières fonctionnalités que l'on trouve sur les radars automatiques les plus récents. Le nouveau modèle sera donc beaucoup plus performant.

Un radar multifonctions

Le futur radar mobile conservera les mêmes caractéristiques que le radar utilisé actuellement. C'est à dire qu'il sera toujours installé dans un véhicule porteur de type break et qu'il pourra être utilisé aussi bien posé dans le coffre de la voiture que sur un trépied en bord de route.

Il sera par contre beaucoup plus performant. Le MESTA 210C utilisé actuellement en version radar mobile ne peut contrôler que la vitesse dans un seul sens de circulation.

Son remplaçant sera capable non seulement de contrôler la vitesse des véhicules circulant dans les deux sens mais également de flasher à des vitesses différentes les véhicules légers et les poids-lourds. De plus, lorsque plusieurs véhicules seront présents sur le cliché de l'infraction, le radar sera capable de d'identifier celui qui est en infraction.

Et ce n'est pas tout, le futur radar sera également multifonctions puisqu'il pourra relever d'autres infractions que les excès de vitesse. Si la liste précise n'est pas encore connue, on imagine que ces nouveaux radars embarqués-débarqués seront capables de verbaliser le franchissement de feux rouges, le franchissement de bandes blanches, le non respect des distances de sécurité, etc.

Le radar forces de l'ordre

Comme ces nouveaux radars doivent offrir un grand nombre de fonctions adaptées aux différentes missions de contrôles que l’on peut confier aux forces de l’ordre, la Sécurité routière les a dénommé "radars forces de l'ordre".

Mis à part son nom et ses principales fonctionnalités, nous ne connaissons pas encore beaucoup de choses sur ce radar. Il faudra attendre le marché public de déploiement qui sera publié dans les prochains mois pour en apprendre un peu plus. Et encore, comme il est très probable que ce marché soit classé "confidentiel", il sera impossible de connaitre les détails techniques de ce futur radar...

En tout cas, comme avec les radars double face ou les radars autonomes, le futur radar mobile multifonction sera développé spécifiquement pour la France. En effet, à ce jour, tous les fabricants de radars automatiques ne proposent que des radars mobiles contrôlant uniquement les infractions à la vitesse.

Il y a de fortes chances que le radar force de l'ordre soit mis au point par une des sociétés travaillant déjà avec la Sécurité routière. Il pourrait ainsi s'agir d'IDEMIA avec une version mobile du MESTA FUSION 2 installé dans les radars tourelles ou plus sûrement de PARIFEX avec son VIGIE MOBILE en cours de développement mais déjà présenté dans plusieurs salons internationaux.