Le radar installé au bord de la N165 à Kervignac n'avait pas été attaqué lors de la première vague de dégradations de radars dans le Morbihan au mois de novembre 2013. Mais, il a été incendié le 29 décembre en même temps que les radars de Theix et de Locminé.

Totalement détruit par l'incendie, le radar a été démonté avant d'être remplacé la semaine dernière par un nouveau radar. 

Ce radar fixe qui est celui qui a le plus flashé en 2013 dans le département, n'aura pas eu le temps de flasher ces premiers véhicules en 2014 car il a de nouveau été incendié dans la nuit de mardi à mercredi, soit à peine quatre jours après sa réinstallation.

La cabine calcinée va de nouveau être démontée avant un futur remplacement.