radar double face

Le premier radar double face vient d'être installé près de Lyon sur la D301 à Feyzin, en lieu et place d'une ancienne cabine radar de deuxième génération. Ce radar est en test pour une durée minimale de trois mois renouvelable. Durant cette phase, le radar flashera mais aucun avis de contravention ne sera envoyé puisque ces radars ne sont pas encore homologués. Si les résultats de l’expérimentation s’avèrent concluants, le déploiement ne sera pas lancé avant 2016.

Le principe du radar double-face est de prendre deux photos du véhicule en excès de vitesse, une de la face avant et une de la face arrière. Avec la version simple cabine, la première photo est prise par l'avant avant que le véhicule ne franchisse le radar et la seconde est prise de l'arrière lorsque le véhicule a franchi le radar.

Voici les premières photos de cette nouvelle cabine qui est fabriquée par PARIFEX et qui ressemble à une cabine de radar discriminant qui a pris de l'embonpoint.

radar double face

La face avant contient deux grandes fenêtres. La fenêtre du bas contient l'antenne radar ainsi que l'appareil photo pour la prise de vue et le télémètre laser qui permet de distinguer la voie de circulation du véhicule en infraction. La fenêtre du haut contient le flash.

appareil photo et radar


telemetre laser

La face arrière contient également deux fenêtres. La fenêtre du bas contient l'appareil photo pour la prise de vue et un second télémètre laser. La fenêtre du haut contient le flash.

appareil photo arrière

Un second radar de ce type va être installé sur la D6 à Lacanau en Gironde. Mais un autre modèle de radar double face sera également testé dès le mois de janvier 2015 à Nice sur la Promenade des Anglais et à Saint-Laurent d'Arce en Gironde. Ce deuxième type de radar double face sera constitué de deux mâts et les deux photos de l'avant et de l'arrière du véhicule seront pris simultanément.

Ces nouveaux radars qui s'inscrivent dans la démarche de modernisation du parc de radars automatiques devraient améliorer le rendement des cabines en diminuant le nombre de photos inexploitables. La Sécurité Routière espère également une diminution du nombre de fausse déclaration sur l’identité de la personne au volant au moment de l’infraction puisque ces nouveaux radars double face prendront automatiquement en photo l'intérieur de l'habitacle, et donc le conducteur.