PARIFEX FALCO

Dans les prochaines semaines, un nouveau modèle de radar automatique fixe va faire son apparition sur le bord de nos routes. En effet, le PARIFEX FALCO est désormais homologué depuis le 6 décembre 2010. C'est un radar fixe de dernière génération qui apporte deux nouveautés aux modèles que nous connaissons actuellement.

Ce nouveau radar fixe  est capable d'identifier la voie de circulation des véhicules en infraction grâce à l'utilisation d"un télémètre laser pour mesurer la distance entre le cinémomètre et le véhicule mesuré. Actuellement, les photos prisent par les radars automatiques ne peuvent pas être utilisées si plusieurs véhicules se trouvent sur le cliché car on ne peut déterminer quel est le véhicule en excès de vitesse. Ce ne sera plus le cas avec le PARIFEX FALCO puisque chaque message d’infraction contiendra la voie de circulation du véhicule en infraction en plus de la photographie, de la vitesse de circulation mesurée et des autres informations réglementaires.

La seconde avancée technologique du PARIFEX FALCO est la discrimination du type de véhicule qui permet de différencier les véhicules légers (VL) et les poids-lourds (PL). En effet, la cabine radar intègre une antenne de détection des poids lourds qui permet au radar de classer les véhicules selon deux catégories dites VL et PL. Le cinémomètre  intègre un dispositif sélecteur de seuil de vitesse qui permet de définir les seuils de vitesse à partir duquel le boîtier indicateur affichera la vitesse mesurée. Ces seuils peuvent être définis indépendamment pour deux catégories de véhicule VL et PL. Les véhicules visés sont les véhicules dont le poids total en charge est supérieur à 3,5 tonnes, avec les vitesses correspondantes en fonction du type de route (article R413-8 du code de la route) et les véhicules destinés au transport de personnes et dont le poids total autorisé en charge est supérieur à 3,5 tonnes et inférieur à 12 tonnes, avec les vitesses correspondantes en fonction du type de route (article R413-8-1).

PARIFEX FALCO

Sur la photo ci-dessus, nous voyons la cabine contenant le cinémomètre PARIFEX type FALCO-01 couplé au dispositif type VIGIE-01 de prise de vue, d'identification de voie et de discrimination du type de véhicule. On remarque deux fenêtres en haut et en bas de la cabine. Dans la fenêtre haute se trouve l'antenne de discrimination VL/PL ainsi que le flash. Dans la fenêtre basse sont installés l'appareil photo pour la prise de vue mais aussi le boitier radar FALCO-01 ainsi que le télémètre laser permettant d'identifier la voie de circulation.

Le PARIFEX FALCO est un cinémomètre Doppler comme le SAGEM MESTA 210C, il est capable de mesurer des vitesses comprise entre 40 à 250 km/h en rapprochement ou en éloignement avec une portée minimale de 2,5 mètres et maximale de 45,5 mètres.

Pour entrer encore plus dans les détails, ce nouveau radar est équipé d'un appareil de prise de vues numérique constitué d'un objectif à focale fixe ou variable comprise entre 35 et 105 mm et d’un capteur de dimensions 15.8*23.6 mm et le télémètre laser utilisé est le modèle Universal laser sensor de Laser Technology qui a une résolution de 1 millimètre.

Pour le moment, PARIFEX FALCO est homologué pour une installation en cabine sur le bord de la chaussée du coté gauche ou droit (y compris sur le terre plein central) en mode rapprochement ou éloignement. Actuellement, une installation en surplomb de la chaussée sur un portique ou un poteau n'est pas autorisée.

Le premier radar de ce type a été installé pour test depuis le mois d'avril 2010 près d'Angers sur l’autoroute A87 peu après la sortie Saint-Barthélémy-d’Anjou. Mais au total, le marché public de déploiement des nouveaux radars automatiques fixes prévoit un minimum de 100 radars de ce type. Compte tenu de ses caractéristiques techniques, le PARIFEX FALCO sera installé prioritairement sur les voies rapides et les autoroutes. Les premières implantations devraient avoir lieu sur la N88 à Saint-Férréol d'Auroure mais également sur l'A8 dans les Alpes-Maritimes.