marianne republique

Alors que les radars automatiques flashent toujours plus, l'effet mécanique direct est la hausse des recettes pour l'Etat.

Les prévisions de recettes fixent désormais le montant du produit des amendes radars à 612 millions d'euros pour l'année 2012 contre 539 millions d'euros en 2011. Et encore, ce chiffre porte uniquement sur les amendes forfaitaires payées dans les 45 jours. Les amendes forfaitaires majorées rapportent encore 100 millions d'euros de plus.

Etant donné le « dynamisme du produit des amendes radars » qui devrait rapporté au minimum 30 millions d'euros de plus que les premières prévisions en 2012, la commission des Finances de l'Assemblée nationale a adopté mercredi soir un amendement déposé par Christian Eckert (PS), rapporteur général du Budget à l'Assemblée.

Cet amendement propose d'affecter, sur le produit des amendes pour excès de vitesse perçues grâce aux radars, 20 millions d'euros supplémentaires aux collectivités locales et 10 millions au financement de projets de vidéosurveillance dans une dizaine de communes.