Il faut vous habituer à cette nouvelle silhouette car les radars double face investissent de plus en plus les voies rapides et autres autoroutes. Ces grands frères du radar discriminant apportent leur lot de nouveautés qui leur permet de verbaliser plus tout en étant plus performant.

200 radars double face fin 2020

Les premières installations de ce nouveau modèle de radars ont commencé dans le courant de l'année 2019. Ils sont tout d'abord arrivés en remplacement de radars discriminants aussi bien de certains encore fonctionnels que d'autres détruits ces derniers mois.

Alors que le déploiement de 600 radars double face était annoncé, il semble que la Sécurité routière a décidé de réduire le nombre de cabine prévues puisque ce sont 200 radars de ce type qui sont seront installés fin 2020. Cela représente 3 à 4 installations par semaine en moyenne en comptant la soixantaine de cabines déjà en place.

L'objectif du remplacement de tous les radars discriminants en radars double face est également remise en cause et les autorités semblent s'orienter vers un nouveau programme de déploiement.

Les radars double face se retrouveront uniquement sur les axes à plusieurs voies de circulation comme les voies rapides et les autoroutes.

On remarque que les radars discriminants installés sur le réseau secondaire qui ont été détruits depuis fin 2018 ne sont pas remplacés par des radars double face mais bien par des radars tourelles. D'autant plus que sur ce réseau, le passage au 80 km/h a rendu obsolète l'utilisation de tels radars puisque les camions roulent désormais la même vitesse que les voitures...

Dans le même temps, sur les axes multi voies, des radars fixes classiques sont remplacés par des radars double face. Cela a été le cas la semaine dernière à l'entrée de Lyon sur la M6 (ex A6) à Ecully mais aussi en région parisienne sur l'A104 à Villepinte ou encore sur la rocade de Rennes.

Le radar double face d'Ecully

radar double face Ecully fourvière

Un radar plus performant

Le radar double face flashe l'avant ET l'arrière des véhicules en excès de vitesse mais toujours dans un seul sens de circulation puisqu'ils ne peuvent contrôler que les véhicules circulant en rapprochement par rapport à la face avant de la cabine.

En dehors de cette nouveauté, ils disposent des mêmes fonctionnalités que les radars discriminants.

Ils peuvent notamment identifier la voie de circulation des véhicules en excès de vitesse. Une fonction qui permet de verbaliser même lorsque plusieurs véhicules sont présents sur la photo de l'infraction. Cela explique l'utilisation de ce nouveau modèle en remplacement de cabines classiques qui n'en sont pas capables...

Pour remédier aux fréquentes erreurs de discrimination que l'on rencontre avec les radars discriminants et qui entrainent des flashs intempestifs pour des véhicules léger ou utilitaires un peut trop haut, ce nouveau modèle utilise un radar laser de type LIDAR 3D installé sur le haut de la cabine. Cela permet une distinction du type de véhicule beaucoup plus efficace.

La cabine du radar double face

schema cabine radar double-face