radar discriminant

Comme prévu, les premiers radars discriminants commencent à flasher les excès de vitesse des voitures et des camions. Pas de panique, pour l'instant ces nouveaux radars sont en phase de test mais ils devraient être opérationnels pour de bon dans le courant du mois de juin c'est à dire juste avant les départs en vacances.

Le radar discriminant poids-lourds est un radar automatique fixe un peu particulier car il est capable de flasher les poids-lourds à une vitesse différente des véhicules légers (voitures, motos, fourgon, etc). Il est également capable d'identifier la voie de circulation des véhicules en infraction. Ce nouveau type de radar automatique utilise également un modèle de cinémomètre différent des autres puisqu'il s'agit d'un PARIFEX FALCO.

Le radar discriminant est capable de flasher aussi bien en approche, donc par l'avant, qu'en éloignement donc par l'arrière. Il est un peu plus haut qu'un radar fixe de troisième génération mais pas très large. Avec sa couleur, il se fond bien dans le décor, d'autant plus qu'il n'a pas de bande réfléchissante visible lorsqu'il flashe par l'arrière.


radar discriminant n88
Le radar discriminant de Saint-Férréol d'Auroure - N88 - Haute-Loire

Il y a actuellement huit radars discriminants installés notamment dans le département de l'Allier qui compte déjà quatre machines. Elles sont toutes installée sur la N79, c'est à dire la Route Centre Europe Atlantique. Le premier radar est sur la commune de Deux-Chaises,le deuxième à Coulanges, le troisième à Molinet et le dernier à Montbeugny. Mais ce n'est pas tout, la N79 compte un autre radar discriminant installé dans le département voisin de Saône-et-Loire sur la commune de Verosvres.

En Haute-Loire, le radar discriminant est installé à Saint-Férréol d'Auroure sur la N88 entre Le Puy en Velay et Saint-Etienne en haut d'une descente particulièrement accidentogène dans laquelle la vitesse des poids-lourds est limitée à 70 km/h.

En Haute-Vienne, le radar est installé sur la D704 à Le Vigen et fonctionne dans le sens Limoges vers Le Vigen.

Enfin, le radar de Saint-Barthélémy-d'Anjou sur l'A87 est installé depuis plus d'un an, c'est lui qui a servi a valider le fonctionnement de ce nouveau type de radar et qui a permis sont homologation.

A terme, c'est plus d'une centaine de ces nouveaux radars discriminants qui seront installés sur le bord des routes de France.