Le Comité interministériel de la sécurité routière vient de décider l'interdiction des avertisseurs de radars qui seraient une incitation à enfreindre les règles en matière de limitation des vitesses.

Pour le moment, il n'y a aucune précision sur le délai de mise en œuvre de cette interdiction mais également sur la définition exacte de l'avertisseur de radar même s'il ne fait pas beaucoup de doutes que seront considérés comme avertisseurs de radar tous les systèmes permettant de localiser la présence de radars que ce soit avec un boitier avertisseur de radar, une application iPhone ou encore avec un navigateur GPS. De telles interdiction sont déjà en place en Suisse en Allemagne ou en Autriche.

Cette mesure demandée par les associations pour la sécurité routière et qui était dans les cartons depuis déjà plusieurs mois vient s'ajouter à la décision de supprimer les panneaux avertissant de la présence de radar fixe.