radar discriminant

Le premier radar discriminant qui a été installé au mois de mars en Haute-Loire sur la RN88 à Saint-Férréol d'Auroure entre Le Puy en Velay et Saint-Etienne est entré en service le 5 juillet 2011.

Le radar discriminant poids-lourds est un radar automatique fixe un peu particulier car il est capable de flasher les poids-lourds à une vitesse différente des véhicules légers (voitures, motos, fourgon, etc). Il est également capable d'identifier la voie de circulation des véhicules en infraction. Ce nouveau type de radar automatique utilise également un modèle de cinémomètre différent des autres puisqu'il s'agit d'un PARIFEX FALCO.

Le radar discriminant est capable de flasher aussi bien en approche, donc par l'avant, qu'en éloignement donc par l'arrière. Comme on le voit sur la photo ci-dessous, il est plus haut qu'un radar fixe de troisième génération mais pas très large. Avec sa couleur, il se fond bien dans le décor, d'autant plus qu'il n'a pas de bande réfléchissante visible lorsqu'il flashe par l'arrière.

radar discriminant n88
Le radar discriminant de Saint-Férréol d'Auroure - N88 - Haute-Loire

Le radar de Saint-Férréol d'Auroure est installé en haut d'une descente particulièrement accidentogène dans laquelle la vitesse des poids-lourds est limitée à 70 km/h et les véhicules légers à 90 km/h. Sur la période 2006-2010, on recense sur ce site quatre accidents corporels ayant fait un tué, cinq blessés hospitalisés et deux blessés légers ainsi que de très nombreux accidents matériels.

En attendant l'arrivée d'un radar pédagogique, le radar discriminant est signalé par un panneau « pour votre sécurité, contrôles radars fréquents ».