radar fixe

Le plus ancien radar automatique fixe qui avait été installé sur les voies sur berges à Angers en 2003 pour l'expérimentation des premiers radars automatiques vient d'être démonté. Contrairement aux radars automatiques que l'on connait aujourd'hui, le fonctionnement de cette ancienne génération de radars était semi-automatique. Les photos des véhicules en excès de vitesse étaient bien prisent de façon automatique mais les données des infractions étaient stockées sur un disque dur situé à l'intérieur du boitier. Le disque dur devait être retiré régulièrement pour récupérer les données et qu'ensuite les PV soient rédigés manuellement par les services de police en charge de ce radar.

Attention, cette disparition n'est que temporaire, dans les prochaines semaines, un radar automatique troisième génération sera installé au même emplacement.

Il existe encore d'autres anciens radars semi-automatiques qui ne sont plus actifs notamment sur l'A72 à Saint-Etienne ou sur l'A7 à Bédarrides.Dans le cas du radar de Saint-Etienne, un projet de remplacement est également dans les cartons alors que pour le radar de Bédarrides, un nouveau radar a été installé 500 mètres avant.


L'ancien radar des voies sur berges à Angers
ancien radar Angers
Photo de deadeye