Une fois n'est pas coutume, le nombre de flashs enregistrés par les radars automatiques installés en Haute-Savoie est en baisse en 2018 par rapport à l'année précédente.

463 078 flashs

En 2018, les divers systèmes de contrôle automatisé (radar fixe, mobile, chantier, feu rouge…) ont flashé 463 078 fois. Avec plus de 66 000 flashs en moins par rapport à l'année précédente, ce chiffre est en recul de -12,5 %.

Comme d'habitude, ce sont les radars fixes qui sont les plus actifs, avec les radars d'Etrembières et de Clarafond-Arcine en tête. Au total, ils ont enregistré l'an dernier 405 779 excès de vitesse. Ces chiffres sont en forte baisse de -15,9% par rapport à 2017, ce qui représente près de 77 000 flashs en moins.

Le nombre de flashs enregistrés par les sept radars feux rouges est également en baisse, tout comme ceux enregistrés par les cinq radars mobiles nouvelle génération et les quatre radars mobiles type hibou.

Le seul modèle de radar qui voit son activité augmenter en 2018 est le radar autonome. Il faut dire qu'à lui tout seul, celui installé au niveau des travaux de Pringy depuis le mois d'octobre fait un carton...

De nombreuses dégradations

Au cours de l'année 2018, les radars fixes ont connu de nombreuses dégradations notamment pendant l'été avec le mécontentement lié au passage au 80 km/h ainsi qu'au cours des dernières semaines avec le mouvement des gilets jaunes.

Avec environ 60% du parc de radars dégradés et très peu de radars incendiés, le département de Haute-Savoie est assez épargné par rapport à la moyenne nationale.

Mais la contestation n'est pas encore terminée puisque, à ce jour, 10 radars fixes sont toujours hors-service dont les trois radars incendiés à Loisin, Sciez et Chens-sur-Léman, qui devraient le rester durant plusieurs mois...

Pourtant, ces dégradations ne peuvent expliquer à elles toutes seules la baisse d'activité des radars.