Les voitures équipées de radars embarqués conduites par du personnel des forces de l'ordre ne seront bientôt plus qu'un souvenir puisqu'à l'horizon 2022, la conduite de ces véhicules sera confiée à des sociétés privées dans toute la France.

D'ici là, le déploiement de cette nouvelle technique de contrôle, est réalisé progressivement, région par région.

8 régions équipées fin 2020

L'externalisation de la conduite des voitures radars a débuté en Normandie en 2018 et elle sera étendue dès le mois de janvier prochain à trois nouvelles régions: la Bretagne, les Pays-de-la-Loire et le Centre Val de Loire puis à quatre autres nouvelles régions fin 2020.

Les nouveaux départements concernés seront ceux des régions Grand-Est, Bourgogne-Franche-Comté, Hauts-de-France et Nouvelle Aquitaine.

Le nombre de voitures radars en service n'ayant pas vocation a être augmenté par rapport à la situation actuelle, voici la répartition prévue dans chaque région.

Avec 43 voitures radars privatisées, c'est la Nouvelle-Aquitaine qui sera la plus équipée avec 2 voitures en Charente, 6 en Charente-Maritime, 3 en Corrèze, 1 dans la Creuse, 5 en Dordogne, 9 en Gironde, 4 dans les Landes, 2 dans le Lot-et-Garonne, 4 dans les Pyrénées-Atlantiques, 2 pour les Deux-Sèvres, 3 pour la Vienne et 4 pour la Haute-Vienne.

Il en aura également beaucoup dans les Hauts-de-France puisque les 5 départements verront circuler 34 voitures: 6 pour l'Aisne, 10 dans le Nord, 7 dans l'Oise, 7 dans le Pas-de-Calais et 4 dans la Somme.

Pour le Grand-Est, ce sont 40 voitures qui seront confiées à un prestataire privé: 3 pour les Ardennes, 3 dans l'Aube, 4 dans la Marne, 1 dans la Haute-Marne, 3 dans la Meuse, 6 dans la Meurthe-et-Moselle, 6 pour la Moselle, 6 dans le Bas-Rhin, 5 dans le Haut-Rhin et 3 dans les Vosges.

En Bourgogne Franche-Comté, il faudra compter sur 24 voitures privatisées: 5 en Côte-d'Or, 4 dans le Doubs, 3 dans le Jura, 2 pour la Nièvre, 2 en Haute-Saône, 4 en Saône-et-Loire, 2 dans l'Yonne et 2 pour le Territoire de Belfort.

Au total, fin 2021, la conduite des voitures radars devraient être externalisée dans 8 régions et cela concernera environ 221 véhicules.

conduite voiture radar privatisée

Multiplication des contrôles

La privatisation des contrôles radars entraine une multiplication des contrôles. En région Normandie, les 27 véhicules en service circulent en moyenne presque 6 heures par jour, la semaine comme le week-end ou les jours fériés et de nuit comme de jour.

Au mois de juillet dernier, les voitures radars à conduite externalisée qui ne représentait que 6,36 % du parc total des voitures radars pourtant, elles réalisaient déjà le tiers des heures de contrôle réalisées dans toute la France au cours de mois!

Les chiffres sur le nombre de verbalisations enregistrées par ces nouveaux véhicules n'ont pas encore été communiqués.

Déploiement complet en 2021?

Le déploiement complet aux cinq régions manquantes devrait être effectif dans le courant de l'année 2021. Mais les régions qui resteront à privatiser, à savoir l'Ile-de-France, Auvergne-Rhône-Alpes, l'Occitanie et la Provence-Alpes-Côtes d'Azur et dans une moindre mesure la Corse regroupent presque autant de véhicules que les 8 autres, le passage à la privatisation pourrait être étalé jusqu'en 2022.