Après avoir appris hier que la Préfecture de la Somme ne communiquerait plus les emplacements des contrôles de vitesse par radar embarqué, c'est aujourd'hui la Préfecture de Côte-d'Or annonce qu'elle ne diffusera plus ni à la presse, ni sur son site internet, les prévisions d’emplacements des radars embarqués de la gendarmerie.

La Préfecture justifie sa décision car selon elle «aujourd’hui les automobilistes peuvent être avertis par différents moyens de la présence des radars, fixes ou mobiles, installés sur le territoire : panneaux, GPS, sites internet, médias... Cette stratégie d’information a conduit les automobilistes à une certaine accoutumance et un comportement inadapté face aux radars, par exemple freiner brutalement avant le dispositif puis reprendre de la vitesse. C’est pourquoi, afin de changer significativement les comportements des conducteurs, et de renforcer de façon permanente leur vigilance sur la route, la préfecture de la Côte-d’Or a décidé, en conformité avec les décisions du CISR du 18 février dernier, de ne plus diffuser à la presse les prévisions d’emplacements des radars embarqués de la gendarmerie, et de ne plus les indiquer sur son site internet.».

Il reste encore quelques préfectures qui annoncent toujours les contrôle de vitesse dans la presse et/ou sur leur site internet comme par exemple la Marne (51), le Nord (59), la Moselle (57, la Corrèze (19), les Vosges (88), etc. Mais pour combien de temps encore ?