Mauvaise surprise dans les boites aux lettres de très nombreux usagers de la route qui ont empruntés la nationale 147 au niveau de Saint-Bonnet-de-Bellac (87) depuis la mi-décembre. Depuis quelques jours, ils reçoivent des avis de contravention pour des excès de vitesse enregistrés par le radar tourelle alors qu'ils respectaient bien la limitation de vitesse lors de leur passage devant la cabine.

Erreur du radar

Le radar tourelle est installé depuis le mois de septembre dernier au bout d'une grande ligne droite, juste avant l'entrée dans Saint-Bonnet-de-Bellac lorsque l'on arrive depuis Poitiers. Il est positionné très précisément au PR 50+157.

A cet endroit, la vitesse est limitée à 80 km/h comme le rappelle un panneau installé moins de 300 mètres avant le radar.

Le panneau 80 RAPPEL juste avant le radar

panneau 80 RAPPEL radar st bonnet de bellac

Pourtant, depuis le 19 décembre dernier, ce radar verbalise tous les véhicules qui circulent à plus de 70 km/h!

Depuis cette date, des centaines de personnes circulant à moins de 80 km/h ont ainsi reçu un avis de contravention. Certains usagés réguliers de cette route en ont même reçu plusieurs, 2, 4, 5 et même jusqu'à 6!

L'avis de contravention mentionnant une limitation à 70 km/h

pv-radar-tourelle-st-bonnet-bellac limitation 70

Il s'agit sans conteste d'une erreur de programmation de la vitesse maximum autorisée sur le radar car selon la mairie de Saint-Bonnet-de-Bellac, la limitation de vitesse au niveau du radar est bien de 80 km/h et aucune mesure d'abaissement de la vitesse, même temporaire, n'a été mise en place à cet endroit.

Attendre l'annulation

Le problème a été signalé aux services de l'Etat et le radar devrait être mis hors service temporairement ou reprogrammé très rapidement.

Cette erreur manifeste doit également entrainer une annulation de tous les avis de contraventions pour les personnes qui ont été verbalisées alors qu'elles circulaient à une vitesse retenue de moins de 81 km/h. Elles en seront informés par un courrier leur signifiant l'abandon des poursuites.

Si vous avez reçu un PV, nous vous conseillons de ne pas payer l'amende et de ne pas la contester. Le mieux à faire est d'attendre le courrier d'annulation. Si celui-ci n'arrive pas, sachez que vous disposez de 45 jours à partir de la date de l'avis pour entamer la démarche de contestation.

Si vous avez déjà payé ou contesté votre contravention, vous pourrez demander le remboursement des sommes versées dès que vous aurez reçu le courrier d'annulation. Le remboursement est en général effectué sous trois mois.