Le ministère de l'Ecologie, du Développement durable, des Transports et du Logement vient de publier son appel d'offre pour le marché public concernant le déploiement et la maintenance des radars pédagogiques qui doivent remplacer les panneaux radars.

Ce marché porte sur les dispositifs ETP (Equipements de Terrain Pédagogiques) qui permettent d'indiquer leur vitesse aux usagers de la route, afin de les inciter à respecter la vitesse limite autorisée mais qui n'émettent pas de message d'infraction.

Le marché prévu pour une durée de 24 mois est découpé en six lots et porte sur un total initial de 920 dispositifs mais ne comporte pas de quantité maximum.

Les prestations demandées au titulaire sont les suivantes :
- pilotage et suivi des activités liées à la fourniture, au déploiement, et à la maintenance des ETP ;
- fourniture et installation des ETP et des structures porteuses (mâts) et dispositifs de sécurité éventuellement nécessaires ;
- réalisation de visites de sites ;
- réalisation de tous les travaux de génie-civil avec raccordement au réseau d'énergie si nécessaire ;
- assistance à la passation de conventions avec les collectivités locales en cas de raccordement à leur réseau d'énergie ;
- gestion du parc des ETP ;
- permanence équipementier ;
- paramétrage et mise en service des ETP ;
- maintenance préventive des ETP ;
- maintenance corrective des ETP ;
- souscription, si nécessaire, aux abonnements à l'électricité et paiement des abonnements et consommations ;
- réalisation de travaux correspondant à la " vie du parc ".

Pour les quatre premiers lots, le marché prévoit le déploiement et la maintenance de 200 radars pédagogiques pour chaque lot sur des voies du réseau routier et autoroutier dont la vitesse limite autorisée est inférieure ou égale à 90 km/h.

Le premier lot concerne les régions Languedoc-Roussillon, Midi-Pyrénées, Aquitaine, Limousin et Poitou-Charentes.

Le deuxième lot concerne les régions Bretagne, Pays de Loire, Basse-Normandie, Centre et Ile-de-France.

Le troisième lot concerne les régions Haute-Normandie, Nord-Pas-de-Calais, Picardie, Champagne-Ardenne, Lorraine, Alsace, Bourgogne, Franche-Comté.

Le quatrième lot concerne les régions Auvergne, Rhône-Alpes, Provence-Alpes-Côte-d'Azur, Corse.

Le cinquième lot porte sur un total de 100 dispositifs et concerne le déploiement et la maintenance de radars pédagogiques sur des voies du réseau routier et autoroutier dont la vitesse limite autorisée est supérieure à 90 km/h partout en France métropolitaine.

En fin, le sixième lot porte sur le déploiement et la maintenance de 20 radars pédagogiques sur le réseau routier et autoroutier des Départements et Régions d'Outre-Mer (Martinique, Guadeloupe, Guyane, Rèunion, Mayotte), quelle que soit la vitesse limite autorisée.

Les critères d'attributions de ce marché public sont pondérés à 50 % pour la valeur technique de l'offre et le prix des prestations.

La date limite de réception des  est fixée au 4 août 2011.