Dans le cadre de l’examen du projet de loi sur la sécurité intérieure (Loppsi 2), l'Assemblée Nationale a voté hier une mesure permettant la mise en place de radars qui vont calculer les excès de vitesse à partir de la vitesse moyenne entre deux points.

D'après l'amendement déposé par le gouvernement, "des radars permettant de mesurer la vitesse moyenne des véhicules" entre deux points vont être installés dans des endroits comme "les ponts, des tunnels, les chantiers, les zones 30". L’excès de vitesse sera constaté au niveau du second radar puisque "sera considéré comme le lieu de commission de l’infraction le lieu où a été réalisée la seconde constatation".

Avant la mise en place de ces nouveaux radars, il faudra d'abord inclure ce type d'infraction dans le Code de la route. 

Pour en savoir plus sur les radars tronçons, vous pouvez consulter la page qui leur est spécialement consacrés sur Radars-Auto.com.