La Préfecture du Tarn a annoncé qu'elle ne communiquerait plus les emplacements des contrôles par radar mobile dans la presse à compter du 1er mars 2010. Jusqu'à présent, chaque jour, la liste des points de contrôles était communiquée par la préfecture et publié dans le journal La Dépêche.

Sans communiqué officiel de la part de la préfecture, période de réserve électorale oblige, on estime simplement qu'après « une bonne phase de prévention », l'heure est venue d'entrer dans « une phase d'éducation ». Aux conducteurs de faire preuve de bon sens et de prudence sur l'ensemble de leurs trajets.

La décision d'interrompre la publication du planning des radars mobiles a certainement été motivée également par le fait que la mortalité sur les routes du Tarn est en hausse en ce début d'année 2010 avec déjà 11 morts.

Ce n'est pas la première préfecture qui renonce à communiquer le planning des contrôles par radar embarqué. L'année dernière, ce fut déjà le cas pour les Côtes-d'Armor et l'Ain.