Les premiers radars feux rouges de Périgueux sont en cours d'installation depuis la semaine dernière. Au nombre de trois, ils sont installés aux emplacements suivants :

  • Rue Pierre Semard, à hauteur du Crédit Agricole
  • Rue de l'Arsault, au feu rouge des Allées de Tourny
  • Avenue du Maréchal Juin, au carrefour avec la Rue Alphée-Maziéras

Le radar feu rouge est installé sur un poteau environ 20 mètres avant le feu tricolore. Le radar contrôle de façon automatique le passage des véhicules au feu rouge. Contrairement aux radars automatiques contrôlant votre vitesse, les radars feux rouge ne sont pas signalés par panneaux. Le franchissement d'un feu rouge c'est 135 euros d'amende et un retrait de 4 points de permis.

Ces trois premiers radars sont pour le moment en phase de test, ils devraient être mis en service au plus tard à la fin du mois d'avril. D'autres radars feux rouges devraient être installés prochainement dans le département mais leurs emplacements ne sont pas encore connus.

L'installation des radars de feux rouges en Dordogne prend une tournure politique. Au mois de janvier, le maire socialiste de Bergerac avait annoncé son refus pour l'installation de radar feu rouge dans sa commune. Maintenant, pour les radars de Périgueux, la mairie ne souhaite pas communiquer et la préfecture, contactée par un journaliste du journal de Sud-Ouest, déclare : « Nous sommes actuellement en période de réserve en raison des élections régionales et nous ne communiquerons sur ce sujet qu'après le 21 mars. Cette communication se fera de toute façon de manière globale, à l'échelle du département, non pas en focalisant sur une ville plutôt qu'une autre. »