Les Français sont opposés à 64% à l'installation de 400 radars automatiques supplémentaires annoncés par le gouvernement ces derniers jours, selon un sondage Ifop à paraître dans Dimanche Ouest France.

Sur ces 64%, 36% désapprouvent "tout à fait" cette mesure, rejetée par toutes les catégories de population et tous les électorats, selon l'institut de sondage. "L'opposition à cette mesure est plus vive en zone rurale où l'on est le plus tributaire de la voiture" avec 74% de rejet, dont 45% désapprouvent "tout à fait", relève l'Ifop.

En revanche, 61% des sondés approuvent "la présence d'ethylotest dans chaque voiture" mais parmi eux, seuls 22% y adhèrent "tout à fait".

"Approuvée par une majorité de sympathisants du PS (61%) et de l'UMP (72%), la mesure ne convainc pas les sympathisants du FN (42%) qui confirment ici leur caractère protestataire", souligne l'Ifop.

Sondage réalisé par questionnaire auto-administré en ligne du 6 au 8 décembre auprès d'un échantillon de 1.002 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas.