Les radars automatiques fixes et mobiles du Haut-Rhin (68) ont flashés 164.052 automobilistes en excès de vitesse en 2009. La répartition est quasi égale entre les excès de vitesse relevés par les radars fixes avec 81.802 flashs et par les radars mobiles avec 82.250 flashs.

La grosse différence entre les radars fixes et les radars mobiles c'est la progression de ces chiffres par rapport à 2008. Alors que les radars mobiles flashent toujours autant (82.837 flashs en 2008), le nombre d'infractions constatées par les radars fixes est en nette diminution car en 2008, les radars fixes avaient flashés 92.815 fois.

Les radars automatiques fixes

Au cours de l'année 2009, deux nouveaux radars fixes ont été mis en service, au mois de mars sous le tunnel Maurice Lemaire à Sainte-Marie-aux-Mines et au mois de novembre sur la D466 à Guewenheim. Ces deux radars n'ont flashés que 1.612 contrevenants en 2009.

Pour trouver les radars fixes les plus actifs, il faut regarder les 2 radars installés sur la N83 entre Colmar et Strasbourg. Le radar installé à Ostheim en direction de Strasbourg a été le plus prolifique avec 16.817 infractions relevées, suivi de près par le radar Bergheim en direction de Colmar avec 16.053 infractions.

Suivent ensuite les deux radars de Mulhouse. Sur les Allées Nathan Katz, en zone 50 km/h, le flash du radar a crépité 10.847 fois en 2009 alors que celui de l'A36 a crépité 10.544 fois.

Dans le bas du classement, ce sont les radars de Wintzenheim et de Ensisheim qui sont les moins actifs avec respectivement 433 et 511 flashs en 2009.

Le détail des flashs des radars fixes du Haut-Rhin en 2009:
  1. Ostheim: 16817 flashs
  2. Bergheim: 16 053 flashs
  3. Mulhouse (Allées Nathan Katz): 10847 flashs
  4. Mulhouse (A36): 10544 flashs
  5. Oberhergheim: 6926 flashs
  6. Colmar: 4 245 flashs
  7. Saint-Louis: 4 134 flashs
  8. Liepvre: 3624 flashs
  9. Wittelsheim: 2627 flashs
  10. Wittenheim: 1776 flashs
  11. Jettingen: 1653 flashs
  12. Sainte-Marie-aux-Mines: 1 548 flashs
  13. Ensisheim: 511 flashs
  14. Wintzenheim: 433 flashs
  15. Guewenheim:64 flashs (mise en service le 26 novembre 2009)

Les radars automatiques mobiles

Fin 2009, il y a 11 radars automatiques mobiles en service dans le Haut-Rhin, c'est 2 de plus qu'en 2008 car les gendarmes de Colmar, de Soultz et de Mulhouse ont reçu un nouveau radar mobile embarqué alors que le radar de la DUMZ de Mulhouse a été mis hors service.

Le radar mobile le plus actif est celui du Peloton autoroutier de Rixheim qui a lui seul a flashé 26.129 fois en 2009, loin devant le radar du Peloton autoroutier de Sainte-Croix en Plaine qui a flashé à 13.740 reprises.

Tous les radars mobiles du département ont flashé à plus de 4.500 reprises au cours de l'année, à part le nouveau radar de la Gendarmerie qui n'a flashé qu'à 2.377 reprises.

Les véhicules étrangers

La spécificité du département du Haut-Rhin est d'être un département limitrophe avec l'Allemagne et la Suisse. De ce fait, un grand nombre d'excès de vitesse concerne des véhicules immatriculés à l'étranger. En effet, en 2009, les radars fixes ont flashés 30.481 étrangers en excès de vitesse sur l'ensemble des 81.802 automobilistes flashés. Pour les radars mobiles, le pourcentage de véhicules étrangers flashés est beaucoup plus faible puisque seulement 6.599 automobilistes sur 82.250 étaient étranger.

Le nombre d'étrangers flashés par les radar fixes est en très nette baisse en 2009 puisqu'il est passé de 44.436 en 2008 à 30.481 en 2009. En effet, depuis le début de l'année, les véhicules immatriculés en Suisse qui commettent des excès de vitesse en France sont désormais sanctionnés au même titre que les conducteurs français, hormis la perte de points.