Le radar fixe installé depuis 2007 sur la N59 au niveau de la Zone Industrielle de Bois l'Abbesse à Liepvre a été volé dans la nuit du 30 septembre au 1er octobre.

Depuis le début de l'installation des radars automatiques, on a vu des cabines de radars fixes découpées au chalumeau (Hérault en 2006) ou encore arrachées et détruites avec une pelleteuse (Creuse en 2005) mais à chaque fois la cabine restait sur place.

Cette fois, la cabine a été tout simplement déboulonnée et volée dans la nuit du 30 septembre vers 3 heures du matin, heure à laquelle, la connexion avec le CACIR de Rennes a été interrompu. Aujourd'hui, seul le socle en béton est visible.

radar liepvre


Le radar de Liepvre qui avait déjà subi une série d'actes de vandalisme : vitre cassée, coup de peinture, etc, était installé environ 300 mètres après les habitations que l'on voit sur la photo ci-dessus, en face des usines de la zone industrielle.

Pour l'instant, l'enquête s'annonce compliquée car sans témoin. On peut tout de même penser que le vol du radar ne peut être le fait d'un homme seul, en effet, même si le radar était un modèle de 3ème génération installé dans une cabine moins volumineuse que les anciennes, le poids total de la cabine blindée accompagnée de tout le matériel à l'intérieur dépasse les 100 kilos.

On peut échafauder de nombreuses hypothèses sur cette disparition même si la plus probable reste quelle soit le fait d'un automobiliste excédé par les radars. Mais ont peut aussi imaginer pourquoi pas que l'on est volé ce matériel en vue d'une tentative de piratage du système des radars ou encore que ce vol a pour but l'espionnage industriel des radars SAGEM.