On connaissait déjà les radars fixes incendiés, les radars fracassés à coup de masse, les radars recouvert de peinture, les radars découpés au chalumeau, les radars ayant reçu de coups de fusil, les radars détruits à l'explosif mais vendredi deux radars corses ont subi un nouveau type d'attaque.

En effet, les deux radars installés sur la N198 à Ventiseri dans les hameaux de Vix et de Mignataja ont été attaqué à la fusée de détresse dans la nuit de jeudi à vendredi. Plusieurs fusées de détresse ont été tirés à bout portant sur les vitres blindées des boitiers radars.

Su un des boitiers, la fusée a réussi perforer la vitre occasionnant ainsi des dégâts très important au matériel contenu dans le boitier radar. Sur l'autre machine, les fusées ont provoqués un début d'incendie dans la végétation alentour obligeant les sapeurs-pompiers de Ghisonaccia a intervenir.

Petit rappel, toute dégradation ou détérioration d'un radar est passible d'une peine d'emprisonnement de 3 ans et de 45.000 euros d'amende.

destruction radar


Source : Corse Matin