Pour la septième année consécutive, la mortalité routière a reculé en 2008. Sur l’ensemble de l’année, le nombre de personnes tuées sur les routes enregistre une baisse de 7,5 %. 4 275 personnes ont perdu la vie en 2008, contre 4 620 en 2007 et pour la première fois, le nombre de blessés sur les routes descend en dessous du seuil des 100 000 personnes avec 93 798 blessés en 2008 contre 103 201 en 2007. Le nombre d’accidents corporels est également en diminution de 8,3 % en 2008, avec 74 487 accidents corporels en 2008, contre 81 272 en 2007.

L’un des chiffres importants de 2008 est la baisse des vitesses moyennes pratiquées sur les routes. Elle passe de 81,5 km/h à 80,6 km/h en 2008. Cette réduction de 0,9 km/h a permis de sauver 210 vies. Pour autant, le dépassement de la limitation de vitesse reste encore la seconde cause de la mortalité routière après l’alcool au volant.

Il reste quatre thématiques pour lesquels la Sécurité Routière souhaite des progrès:

La conduite sous l’emprise de l’alcool reste la première cause de mortalité au volant. En 2008, 6 256 accidents sont directement liés à l’abus d’alcool, dont 878 mortels. Les jeunes sont particulièrement concernés : en 2008, la proportion des conducteurs impliqués dans un accident mortel avec un taux d’alcool positif de la catégorie d’âge 18-24 ans est de 24 % ; elle est de 19 % pour la catégorie 25-44 ans.

La distraction au volant est une cause majeure d’accident. Le téléphone portable tenu en main au volant représente à lui seul 6 à 7 % des accidents corporels. C’est la quatrième cause de mortalité après le taux d’alcool positif, le dépassement des limitations de vitesse et le non-port de la ceinture.

Les distances de sécurité restent mal respectées. Près d’un tiers des conducteurs ne laissent pas les deux secondes nécessaires avec le véhicule qui les précède. Plus de 200 personnes ont été tuées en 2008 dans une collision par l’arrière.

Les jeunes, qui sont les principales victimes de la route, sont particulièrement touchés en 2008 : les 18-24 ans représentent 22,6 % des personnes tuées sur la route, contre 21,7 % en 2007.

Pour continuer les efforts de prévention, la Sécurité Routière lance une nouvelle campagne nationale qui incite les Français à poursuivre leurs efforts pour lutter contre l’insécurité routière. « Cette nouvelle campagne, décalée par rapport au registre habituel de la Sécurité routière, parle de vies sauvées. En six ans, 12 000 personnes ont été épargnées sur les routes de France. Ce chiffre est uniquement dû au bon comportement des usagers. Les messages de cette nouvelle campagne cherchent à faire réfléchir sur tous ces rescapés de la route qui pourraient être n’importe lequel d’entre nous. Pour autant, le combat n’est pas fini : près de 12 personnes sont encore tuées chaque jour sur nos routes » souligne Jean-Louis Borloo.

Source : Sécurité routière

campagne securite routiere