Le radar installé au mois d'avril 2008 sur la D964 à Tecou entre Graulhet et Gaillac dans le Tarn a été incendié pour la sixième fois le 22 janvier 2009 au petit matin.

Ce radar détient le record des destructions par le feu, sa dernière destruction par incendie volontaire remontait au 10 septembre 2008. Et encore, une tentative de destruction a été empêché de justesse le 1er octobre 2008 par les gendarmes qui ont repéré le vandale sans pouvoir l'arrêter.

Depuis la première tentative d'incendie, le mode opératoire n'a pas changé, 3 pneus sont enflammés avec de l'essence et le radar est entièrement détruit.

Les radars du Tarn sont régulièrement la cible d'incendie puisqu'en octobre 2008, 4 radars ont été incendié à Lisle-sur-Tarn, Giroussens et Saint-Nauphary.

Une cellule d'enquête spéciale a été constituée à la Gendarmerie de Gaillac pour mettre un terme à ses destructions qui pourrait selon les enquêteurs être l'œuvre d'un même individu agissant seul.