Depuis la mise en place des radars automatiques et l'explosion du nombre de PV pour excès de vitesse, de nombreux automobilistes ont eu la désagréable surprise de recevoir dans leur boite aux lettres une amende majorée, un avis d'huissier, voire une saisie bancaire, sans jamais avoir reçu le P.V. initial ! En effet, les contraventions sont envoyés en courrier simple à l'adresse inscrite sur la carte grise au moment de l'infraction. De nombreux cas de majoration résultent d'un oubli du changement d'adresse sur la carte grise, mais beaucoup d'autres ne sont tous simplement jamais reçus par les contrevenants et cela sans raison.

Depuis l'été 2007, à l'initiative de Bérénice Rasser, le collectif STOPMAJORATION a été mis en place pour vous aider dans vos démarches en partageant diverses expériences, mais aussi pour médiatiser la situation et ses victimes afin d'entamer des négociation avec les pouvoirs publics.

En effet, si vous recevez ce genre de contravention, il est très difficile de faire entendre raison aux pouvoirs publics. En effet, si vous ne payez pas, c'est l'huissier qui saisira la somme demandée en prenant au passage plusieurs dizaines d'euros de frais supplémentaires et si vous payez la contravention, vous reconnaissez l'infraction et donc vous n'avez plus de voies de recours.

L'objectif du collectif n'est pas de contester les amendes elles-mêmes (dans la mesure où la faute a été prouvée, bien sûr), mais uniquement la majoration.

Aujourd'hui, des membres de toute la France rejoignent le collectif qui compte à ce jour plus de 250 membres provenant de 48 départements.

Pour contacter le collectif:
Site internet : http://stopmajoration.free.fr
Adresse postale : ‘’COLLECTIF STOPMAJORATION’ ’- 8 rue de Montbéliard - 25260 LOUGRES
Courriel : stopmajoration@free.fr