Le nombre de contraventions distribuées par les radars automatiques fixes et mobiles explose. D'après les chiffres qui viennent d'être publié par l'Observatoire national interministériel de sécurité routière (ONISR) au cours des mois de mai à août 2008, les radars automatiques ont dressés 2.850.247 PV pour excès de vitesse !

C'est surtout les radars fixes qui font la différence, en 4 mois, ils ont immortalisés 1.495.481 excès de vitesse. C'est le nouveau record national avec environ 200.000 PV de plus que lors des ces mêmes mois en 2006 et 2007!

Du côté des radars fixes embarqués, le nombre de PV reste stable par rapport au premier quadrimestre 2008 avec 1.354.766 contraventions, mais ce chiffre est en forte augmentation par rapport aux mêmes mois en 2007 avec seulement 1.181.823 contraventions.

Au total, avec les contrôles radars traditionnels (jumelles, etc), c'est 3.354.204 avis de contraventions qui ont été dressés en 4 mois... Là aussi c'est un nouveau record, le précédent datant du deuxième quadrimestre 2007 avec 3.122.265 contraventions.

Traditionnellement, la circulation estivale induit une hausse du trafic et des trajets inhabituels ce qui augmentent le risque de se faire flasher surtout par un radar fixe. Mais, ce n'est pas la seule explication, à la fin du mois d'août, ce sont 2.056 radars automatiques qui ont été utilisés pour les contrôles de vitesse (soit 1 224 radars fixes et 832 radars embarqués) contre 1 542 un an auparavant (soit 923 radars fixes et 619 radars mobiles). En un an, c'est une augmentation de 42,6 % du nombre des radars automatiques (+ 32,6 % pour les radars fixes et + 60,3 % pour les dispositifs embarqués).

Evolution du nombre de PV issus des radars automatiques sur les 4 derniers quadrimestres:
  • Q2 2007 : 2.495.940 PV avec 1.539 radars automatiques
  • Q3 2007 : 2.399.180 PV avec 1.780 radars automatiques
  • Q1 2008 : 2.490.982 PV avec 2.031 radars automatiques
  • Q2 2008 : 2.850.247 PV avec 2.056 radars automatiques
PS: Attention, il s'agit bien ici du nombre de contraventions pour excès de vitesse, et non du nombre de flashs ! En sachant qu'actuellement, plus de 40% des flashs ne sont pas suivis d'un PV car dans plus de la moitié des cas, les véhicules en infraction sont étrangers.