Les nouveaux "radars" feux rouges qui surveillent les franchissement de feux tricolores alors que le feu est rouge devraient faire leur apparition dans les prochaines semaines. L'annonce des premiers dispositifs devraient se faire lors du Comité Interministériel de la Sécurité Routière du 15 octobre 2008. Dans cette optique, trois différents équipements de constatation automatisée du franchissement de feux rouges ont été homologués.

Pour mémoire, le franchissement d'un feu rouge est sanctionné par une amende de 135 euros et un retrait de 4 points.

Le MESTA 3000 FFR de Sagem

mesta 3000 feux rouge Le Mesta 3000 a été le premier modèle homologué dès 2007. Il est fabriqué par SAGEM qui fourni déjà les radars fixes et mobiles automatiques.

Le Mesta 3000 est composé de trois parties intégrées dans un processus entièrement automatisé.:
  • Les boucles inductives magnétiques qui detectent le passage d'un véhicule sur la ligne d'arrêt de feu
  • Le boîtier de prises de vues est composé d'un appareil photo numérique et d'une unité PC. Ce dispositif est placé en hauteur sur un mât, il prend deux photos du même contrevenant permettant ainsi de confirmer l'infraction.
  • L'armoire de contrôle permet la transmission des infractions vers le Centre de Traitement
Principales caractéristiques :
  • Possibilité de contrôler jusqu'à 4 voies de circulation
  • Contrôlable, paramétrable et maintenable à distance, en temps réel
  • Résolution photographique de 8 à 16 M pixels adaptée à la largeur du champ d'analyse
  • Matériel et cabine anti-vandalisme
  • Possibilité d'acquisition de séquence vidéo permettant d'analyser les infractions
  • Possibilité de détection des dépassements de vitesse

Le GTC GS11B de FARECO

GTC GS11 GATSOCe système de contrôle sanction automatisé de franchissement de feux rouge est distribué en France par la société Fareco, filiale de FAYAT GROUP, mais cet appareil est fabriqué par la firme GATSO, spécialisée dans les systèmes de contrôles automatiques de vitesse. Un exemplaire de ce dispositif est installé depuis plus d'an pour des tests grandeur nature à Paris au niveau du 14 Quai de Gesvres.

Le GTC-GS11 utilise une seule caméra qui est capable de contrôler jusqu'à 4 voies de circulation avec une image en résolution 12-bit permettant une reconnaissance automatique de plaque d'immatriculation quelque soit les conditions météorologique ou les conditions de luminosité.

Le GTC-GS11 est capable de fonctionner de 3 façons différentes pour détecter les passages de véhicules au feu rouge :
  • Avec des boucles inductives magnétiques dans la chaussée
  • Avec un radar installé en bord de route
  • Avec des boucles virtuelles (Loopless Trigger Radar)




Le CAPTOR de EL-SI

Ce tout nouveau système de contrôle sanction automatisé de franchissement de feux rouge a été mis au point par la société EL-SI, société leader en signalisation lumineuse de trafic, filiale du groupe COLAS.