Le radar installé samedi par les policiers de Vendôme au niveau du rond-point de Nioche, sur la nationale 10, à la sortie de la ville, en direction de Paris n'était pas configuré à la bonne vitesse. Pour les policiers, cette portion de la N10 était limité à 70 km/h alors qu'en réalité, elle est bien limitée à 90 km/h.

Alors qu'un automobiliste était verbalisé pour avoir été contrôle à une vitesse de 92 km/h, un second automobiliste était arrêté. L'épouse du conducteur, qui emprunte souvent cette route, s'est rappelée d'un petit détail : cette portion de chaussée n'est pas limitée à 70 km/h mais bien à 90 km/h. Un petit tour sur les lieux, quelques centaines de mètres en amont, a permis à tout le monde de se rendre à l'évidence : la traversée de Vendôme à 70 km/h par la N10 est réelle, mais cette limitation est annulée par un panneau au rond-point précédent celui de Nioche.

Les fonctionnaires de police ont été contraint d'annuler les procès-verbaux administrés à ceux qui ont été pris dans la tranche 70-90 km/h. Les automobilistes pris en tort ce samedi à une vitesse inférieure à 90 km/h peuvent contacter le commissariat pour s'assurer de l'annulation de leur PV.

Moralité : Vérifier bien la limitation de vitesse quand vous recevez un PV d'un radar mobile!