Un motard a été interpellé par les gendarmes après avoir déclenché le radar de Maisnil-lès-Ruitz. En effet, le motard c'est amusé à faire déclenché ce radar qui flash par l'avant. Malheureusement pour lui, des gendarmes passaient par là et ont tout vu, ils ont rattrapé le motard un peu plus loin et l'ont interpellé. Le motard a expliqué avoir volontairement accéléré pour déclencher l'appareil. L'infraction relevait du seul constat visuel des militaires jusqu'à ce que le CACIR de Rennes retrouve la photo prise par le radar avec une vitesse relevée d'environ 120 km/h au lieu des 110 km/h.

Les gendarmes ont fait une réquisition pour recevoir le fameux cliché, élément de base de possibles poursuites judiciaires même si l'excès de vitesse n'est pas très important.

Source : La Voix du Nord