Dix jours après la collision qui a coûté la vie à sept collégiens sur une voie ferrée à Mésinges (Haute-Savoie), la sécurité des passages à niveau revient sur le devant de la scène.

Dans les 10 prochaines années, Réseau Ferré de France souhaite supprimé 340 sites à risque. Mais compte tenu des délais incompressibles nécessaires pour conduire les études et les travaux, d'autres solutions plus immédiates sont envisagées.

Des actions inédites de sensibilisation seront organisées le 24 juin prochain en partenariat avec la Sécurité routière, sur 13 passages à niveau.

Dans les prochaines semaines, Réseau Ferré de France prévoit également d'installer à titre expérimental des radars sur les passages à niveau d'Hondeghem (Nord) et de Lagny-le-Sec (Oise) afin de sanctionner les franchissements de feux clignotants par des automobilistes. Si le dispositif fait ses preuves, il pourrait être étendu à une cinquantaine de sites d'ici à 2010.

Les "radars" utilisés sur ces deux nouveaux sites seront certainement différent de celui déjà installé en février 2005 sur la RN147 à Lhommaizé (Vienne - 86). Ce radar installé depuis plus de trois ans est toujours en test et ne sanctionne toujours pas les automobilistes.