Un automobiliste, âgé de 29 ans, a été interpellé en flagrant délit par la gendarmerie dans la nuit du mardi 8 au mercredi 9 avril 2008 alors qu'il était en train de détérioré le radar automatique situé sur la D12 à Bas-en-Basset (Haute-Loire) en utilisant la barre de fer d'un panneau de signalisation. Le jeune homme en état d'ébriété et sans permis a affirmé ne pas avoir conduit la voiture stationnée près du radar dans laquelle se trouvait sa compagne lors de l'interpellation.

Jugé en comparution immédiate jeudi, il a expliqué au juge qu'il s'était mis en colère en apprenant que sa compagne prenait de l'héroïne.

Conformément aux réquisitions du parquet, le jeune homme a été condamné à 8 mois de prison ferme et un mandat de dépôt a été ordonné à son encontre.

Il y a quelques semaines, dans un cas semblable, l'automobiliste pris en flagrant délit de découpage du radar automatique de Tossiat (Ain) avait lui été condamné seulement à 1.200 euros d'amende.